• Manifestations scientifiques,
  • Philosophie,
  • Recherche,

Ateliers | Les valeurs des méthodes de recherche en santé

Evènement | 18 janvier 2021

Cycle d’ateliers participatifs 2021-2022.

« Il importe avant tout que le chercheur soit capable de concevoir et de mettre en œuvre un dispositif d’élucidation du réel, c’est-à-dire, dans son sens le plus large, une méthode de travail. Celle-ci ne se présentera jamais comme une simple addition de techniques qu’il s’agirait d’appliquer telles quelles mais bien comme une démarche globale de l’esprit qui demande à être réinventée pour chaque travail »
(Quivy et Campenhoudt, 2011, p.7).


Peut-on transmettre une méthode de recherche en Sciences Sociales dont le principe même s’appuie sur l’expérience vécue du chercheur avec « ceux » qu’il étudie ? Peut-on initier ex-situ un savoir-faire, un apprentissage méthodologique, alors que toute la construction du travail de recherche en SHS repose sur une suite itérée d’actions et de pratiques in-situ, le plus souvent élaborées « en fonction de », toujours « adaptées à » la spécificité du terrain investi ? Cette difficulté épistémique est d’autant plus fortement ressentie lorsque le projet de recherche a trait à la santé. Les « objets » en santé - si tant est que l’on peut encore les qualifier ainsi – mettent à l’épreuve le chercheur dans son être sensible et son implication affective.

La Chaire Valeurs du soin propose, dans le cadre d’un cycle d’ateliers participatifs, de s’intéresser aux méthodes de recherche en Sciences Humaines et Sociales, à leur singularité, leur adaptabilité autant que leur difficulté à rendre compte. Le principe général du cycle repose sur un dialogue autour de la méthode et du positionnement du chercheur, selon ses objets de recherche, sa discipline, son rapport au terrain et ce « je ne sais quoi » de son histoire personnelle. L'objectif principal est de mettre en valeur l'intérêt sinon l’indispensable de la méthode de chaque recherche, en co-construisant des pistes de réflexion, en s’appuyant ici d'expériences de recherche, là de réflexions épistémologiques sur le statut du chercheur dans sa recherche et celui des discours.

Après un atelier introductif en septembre 2020 de mise en récit des méthodes de recherche, le cycle s’ouvre en 2021 avec une fréquence d’un atelier par trimestre, sous forme participative et structurée avec des chercheurs invités. Ce cycle d’ateliers sera particulièrement attentif à l’interdisciplinarité pour questionner la/les méthodes en Sciences Humaines et Sociales. Il est donc de ce fait ouvert à la diversité et la complémentarité disciplinaire SHS et s’adresse à toutes ses disciplines.

Le premier atelier s’ouvrira sur le lien entre méthodes et épistémologies sous l’angle de la philosophie. Il sera animé par Romain Sauzet, docteur et enseignant-chercheur en philosophie.
Le deuxième accueillera Hervé Dumez, Directeur de recherche au CNRS et professeur à l'École polytechnique en sciences des organisations et portera sur la construction et la restitution de ses données dans un dispositif de recherche.
Enfin, le troisième atelier fera intervenir Pascale Molinier, psychologue sociale et spécialiste de l’éthique du care et Maria Grace Salamanca González, maître de conférences en épistémologie, éthique et bioéthique (Mexique) et philosophe doctorante (IrPhil-INAH). Il portera sur l’engagement et la distanciation du chercheur en Sciences Humaines et Sociales par rapport à son objet.

Les thématiques abordées seront plus larges que l’objet « santé » et pourront intéresser nombre de chercheurs et doctorants en sciences humaines et sociales et sciences des humanités. Nous invitons ainsi tout chercheur/doctorant intéressé soit directement ou non par l’objet « santé » dans ses recherches à participer à ces ateliers.